Calories : comment faire le calcul des besoins calorique journaliers ?

By Stephanie

Vous souhaitez perdre du poids, prendre du muscle ou simplement rester en bonne santé ? Dans tous les cas, connaître vos besoins caloriques journaliers est essentiel pour atteindre vos objectifs. Que vous soyez débutant ou expert en nutrition, cet article vous guidera pas à pas dans le calcul de vos apports énergétiques idéaux. Nous aborderons les différentes formules, les facteurs à prendre en compte et vous donnerons tous les outils pour maîtriser vos calories au quotidien. Prêts à entrer dans les détails ?

En bref

Pour résumer les points clés de cet article, nous verrons :

  • Pourquoi il est important de calculer ses besoins caloriques selon ses objectifs (perte de poids, prise de masse, santé)
  • Comment déterminer son métabolisme de base grâce à différentes formules (Mifflin St Jeor, Harris-Benedict, etc.)
  • La méthode pour évaluer son niveau d’activité physique à l’aide de coefficients
  • Le calcul final pour obtenir ses besoins caloriques journaliers totaux
  • Les ressources pour connaître les calories contenues dans les aliments et les recettes
  • Les autres facteurs à prendre en compte au-delà des calories (micronutriments, fibres, hydratation, etc.)
  • Comment ajuster ses apports selon ses objectifs (déficit, excédent ou équilibre calorique)
  • Les besoins spécifiques pour les cas particuliers (femmes enceintes, enfants, sportifs, etc.)

Comme vous pouvez le voir, nous allons tout couvrir pour que vous puissiez maîtriser le calcul de vos calories au quotidien. Alors, commençons par le début !

Calculateur de Calories

Pourquoi calculer ses besoins caloriques ?

Connaître ses besoins caloriques journaliers est crucial dans de nombreuses situations. Tout d’abord, pour ceux qui souhaitent perdre du poids de manière saine et durable. En effet, pour perdre du poids, il faut créer un déficit calorique, c’est-à-dire consommer moins de calories que votre corps n’en dépense. Calculer précisément vos besoins vous permettra de déterminer le déficit idéal, sans trop restreindre vos apports pour éviter l’effet yo-yo.

À l’inverse, pour les personnes cherchant à prendre du muscle, il faudra créer un excédent calorique maîtrisé. Trop de calories en surplus pourrait entraîner une prise de poids excessive avec du gras indésirable. Pas assez, et vos efforts à la salle ne porteront pas leurs fruits. Le calcul de vos besoins est donc indispensable pour trouver l’équilibre parfait.

Mais au-delà de la gestion du poids, connaître ses apports énergétiques est également important pour des raisons médicales. Certaines pathologies comme le diabète, l’obésité ou les maladies cardiovasculaires nécessitent un contrôle strict des calories consommées. Votre médecin pourra alors vous prescrire des objectifs caloriques précis à respecter.

Ca pourrais vous intéresser :   10 idées recettes de desserts minceur pour garder la ligne sans restriction

Enfin, que vous soyez un sportif de haut niveau ou simplement soucieux de votre santé, maîtriser vos calories vous aidera à optimiser vos performances et votre bien-être au quotidien. En bref, quelle que soit votre situation, le calcul de vos besoins énergétiques est un incontournable pour atteindre vos objectifs.

Comment calculer son métabolisme de base ?

La première étape pour déterminer vos besoins caloriques consiste à calculer votre métabolisme de base, également appelé métabolisme basal. Il s’agit de l’énergie minimale que votre corps dépense chaque jour pour assurer ses fonctions vitales au repos : respiration, digestion, circulation sanguine, etc. Même sans bouger, votre corps a besoin de calories pour fonctionner correctement.

Il existe plusieurs formules reconnues pour calculer ce métabolisme de base. Nous vous présenterons ici les deux plus couramment utilisées, en vous donnant des exemples concrets de calcul.

La formule de Mifflin St Jeor

Cette équation, datant de 1990, est considérée comme l’une des plus précises pour estimer le métabolisme basal. Elle prend en compte le poids, la taille, l’âge et le sexe de la personne.

Pour les hommes :

Métabolisme basal = (10 x poids en kg) + (6,25 x taille en cm) – (5 x âge en années) + 5

Pour les femmes :

Métabolisme basal = (10 x poids en kg) + (6,25 x taille en cm) – (5 x âge en années) – 161

Exemple pour un homme de 35 ans, mesurant 1,80 m et pesant 80 kg :

Métabolisme basal = (10 x 80) + (6,25 x 180) – (5 x 35) + 5 = 1835 calories/jour

La formule de Harris-Benedict

Légèrement plus ancienne (1919) mais toujours très utilisée, cette équation donne également une bonne estimation du métabolisme basal.

Pour les hommes :

Métabolisme basal = 66,47 + (13,75 x poids en kg) + (5,003 x taille en cm) – (6,755 x âge en années)

Pour les femmes :

Métabolisme basal = 655,1 + (9,563 x poids en kg) + (1,85 x taille en cm) – (4,676 x âge en années)

Reprenons l’exemple de l’homme de 35 ans, 1,80 m et 80 kg :

Métabolisme basal = 66,47 + (13,75 x 80) + (5,003 x 180) – (6,755 x 35) = 1855 calories/jour

Comme vous pouvez le constater, les résultats obtenus avec les deux formules sont assez proches, avec un léger avantage pour l’équation de Mifflin St Jeor, généralement considérée comme plus précise. Nous vous conseillons donc de privilégier cette dernière.

N’hésitez pas à faire vous-même les calculs avec vos propres données. De nombreux sites et applications en ligne proposent également des calculateurs pratiques pour obtenir rapidement votre métabolisme basal.

Déterminer son niveau d’activité physique

Une fois votre métabolisme de base calculé, il est temps de prendre en compte votre niveau d’activité physique. En effet, plus vous bougez et pratiquez une activité physique intense, plus votre dépense énergétique augmente.

Ca pourrais vous intéresser :   Nos recettes de pancakes healthy sans banane

Pour évaluer ce niveau d’activité, on utilise généralement un coefficient à multiplier avec le métabolisme basal. Ce coefficient varie selon l’intensité et la durée de vos activités quotidiennes, comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessous :

Niveau d’activitéCoefficientExemples
Sédentaire1,2Peu ou pas d’exercice
Peu actif1,375Activité légère (travail de bureau, tâches ménagères)
Actif1,55Activité physique modérée 3 à 5 fois par semaine
Très actif1,725Entraînement intense 6 à 7 fois par semaine
Extrêmement actif1,9Métier physique et entraînement quotidien intense

Pour déterminer votre coefficient, analysez attentivement vos activités hebdomadaires. Combien de fois pratiquez-vous une activité physique ? Pendant combien de temps ? À quelle intensité ? N’oubliez pas non plus de prendre en compte vos activités professionnelles et domestiques au quotidien.

Par exemple, si vous avez un travail de bureau mais que vous faites 1h de musculation 3 fois par semaine, votre coefficient sera de 1,55 (actif). En revanche, si vous êtes un sportif professionnel avec des entraînements quotidiens intenses, vous vous situerez plutôt dans la catégorie « extrêmement actif » avec un coefficient de 1,9.

Calculer ses besoins caloriques totaux

Nous y voilà ! Après avoir déterminé votre métabolisme basal et votre niveau d’activité physique, il ne vous reste plus qu’à combiner ces deux éléments pour obtenir vos besoins caloriques journaliers totaux. La formule est simple :

Besoins caloriques totaux = Métabolisme basal x Coefficient d’activité

Reprenons l’exemple de notre homme de 35 ans, 1,80 m et 80 kg, avec un métabolisme basal de 1835 calories (formule de Mifflin St Jeor). Supposons qu’il soit dans la catégorie « actif » avec un coefficient de 1,55.

Ses besoins caloriques totaux seront donc :

1835 x 1,55 = 2844 calories par jour

C’est cette valeur qui représente l’apport énergétique dont son corps a besoin au quotidien pour fonctionner correctement, en prenant en compte son activité physique modérée.

À vous maintenant de faire le calcul avec vos propres données ! N’hésitez pas à refaire l’opération régulièrement, car vos besoins peuvent évoluer en fonction de changements de mode de vie, d’objectifs, de prise ou perte de poids, etc.

Calculer les calories des aliments

Connaître vos besoins caloriques journaliers est une chose, mais pour réellement contrôler vos apports, vous devez aussi savoir calculer les calories contenues dans les aliments que vous consommez.

Pour cela, rien de plus simple : il suffit de vous baser sur la composition en macronutriments (protéines, glucides et lipides) de chaque aliment. Voici les équivalences à retenir :

  • 1 gramme de protéines = 4 calories
  • 1 gramme de glucides = 4 calories
  • 1 gramme de lipides = 9 calories

Prenons un exemple concret avec 100 g de poulet cuit, qui contiennent environ 31 g de protéines, 0 g de glucides et 3,6 g de lipides :

  • 31 g de protéines x 4 cal = 124 calories
  • 0 g de glucides x 4 cal = 0 calorie
  • 3,6 g de lipides x 9 cal = 32,4 calories
Ca pourrais vous intéresser :   Perdre du poids avec les substituts de repas : cap sur son efficacité

Au total, ces 100 g de poulet cuit apportent donc 156,4 calories.

Vous trouverez facilement la composition détaillée de la plupart des aliments sur les emballages ou dans les tables de composition nutritionnelle comme celle de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire). De nombreuses applications mobiles proposent également des bases de données complètes pour calculer rapidement les calories de vos repas.

Calculer les calories d’une recette

:

Lorsque vous préparez vous-même vos plats, nous vous conseillons de créer un tableau pour additionner les calories de chaque ingrédient. Voici un exemple pour une portion de pâtes aux légumes :

IngrédientQuantitéCalories
Pâtes complètes80 g296 cal
Courgettes150 g30 cal
Tomates cerises100 g20 cal
Huile d’olive10 ml90 cal
Total436 cal

Cette méthode de tableau vous permet d’avoir une vision d’ensemble des calories contenues dans votre plat, et d’ajuster les quantités d’ingrédients si nécessaire pour atteindre vos objectifs caloriques. N’hésitez pas à créer ce type de tableau pour toutes vos recettes maison, que ce soit des plats salés, des desserts ou même des boissons comme les smoothies ou milk-shakes.

Vous pouvez également retrouver les valeurs caloriques détaillées de nombreuses recettes en ligne sur des sites spécialisés ou des applications mobiles. Cependant, gardez à l’esprit que ces valeurs peuvent varier selon les quantités d’ingrédients utilisées et la méthode de cuisson. C’est pourquoi il est préférable de calculer vous-même les calories de vos propres recettes pour plus de précision.

Autres facteurs à prendre en compte

Si les calories sont un élément clé pour contrôler son poids et atteindre ses objectifs, elles ne doivent pas être le seul critère à prendre en compte dans une alimentation équilibrée. En effet, notre corps a besoin de bien plus que de simples apports énergétiques pour fonctionner correctement.

Au-delà des calories, vous devez veiller à avoir des apports suffisants en micronutriments essentiels comme les vitamines, les minéraux et les antioxydants. Ces nutriments, présents dans les fruits, légumes, céréales complètes, légumineuses, etc. jouent un rôle crucial dans de nombreux processus métaboliques et le bon fonctionnement de notre organisme.

L’apport en fibres alimentaires est également primordial pour une digestion optimale et le contrôle de la glycémie. Veillez à consommer suffisamment de fibres solubles (présentes dans les fruits, légumes, légumineuses) et insolubles (dans les céréales complètes, le son d’avoine, les graines).

Enfin, n’oubliez pas l’importance de l’hydratation ! Buvez suffisamment d’eau tout au long de la journée pour faciliter les processus métaboliques, l’élimination des déchets et le bon fonctionnement de tous vos organes.

En résumé, concentrez-vous sur la qualité nutritionnelle globale de votre alimentation, en plus de la simple quantité calorique. Un rééquilibrage alimentaire sain et durable passe par la prise en compte de tous ces facteurs essentiels.

J’espère que cette suite complète bien la section sur le calcul des calories dans les recettes maison. N’hésitez pas si vous avez d’autres questions !

Laisser un commentaire