16 Août 2020

Régime sans gluten : efficacité et proposition de plats

régime sans gluten

En principe, ce sont les personnes souffrant de maladie cœliaque qui se mettent au régime sans gluten. Il s’agit en effet d’une intolérance au gluten, un composant protéinique de la céréale, et qui attaque les intestins. Ballonnement, diarrhée, douleur sont les symptômes digestifs les plus courants de cet inconfort. En outre, une alimentation sans gluten est adaptée à tout le monde et apporte même certains bienfaits.

Régime sans gluten : ce qu’il faut comprendre

Pour comprendre le régime sans gluten, il est nécessaire de définir d’abord qu’est-ce que le gluten. Comme son nom latin glu, ou colle, l’indique, c’est une masse protéique élastique et visqueuse qui se trouve dans les grains de plusieurs céréales notamment le blé, l’orge et le seigle. Il est inclus également dans des produits boulangers et pâtissiers comme le pain, les biscuits, les pâtes, etc. Son rôle consiste à rendre plus moelleuse la texture de ces derniers et de faire en sorte de bien coller les ingrédients. Parfois, il est même utilisé dans des sauces ou des plats préparés.

Pour une personne déjà atteinte de maladies cœliaques, ne pas suivre cette diète sans gluten peut entrainer des maladies plus graves suite à une mauvaise absorption des nutriments. Pour les moins graves, on peut citer la malnutrition qui peut engendrer la fatigue, l’amaigrissement, les carences et la fonte musculaire. Il y a aussi l’intolérance au lactose. Des problèmes de santé plus sérieux peuvent apparaitre comme l’anémie, l’ostéoporose, ou encore les calculs rénaux.

Autres pathologies non liées à l’intestin peuvent être causées par le gluten. Il y a celles qui touchent les nerfs appelés Neuropathie caractérisées par des membres engourdis ou douloureux, des migraines, des crises d’épilepsie, etc. Les articulations peuvent également survenir comme la maladie d’Arthrite. Pour aller plus loin, on peut citer l’infertilité ou encore le cancer notamment celui touchant l’intestin.

Les bienfaits apportés par le régime sans gluten

Une fois la question qu’est-ce le gluten répondue, il est crucial de parler du régime dans lequel il est prohibé. Ce régime est en principe fait pour les personnes qui ne le tolèrent pas. Toutefois, vu les bienfaits apportés par ce type d’alimentation, même celles qui supportent cette protéine la suivent. En effet, cela impacte positivement sur la santé, la silhouette et le bien-être. D’ailleurs, les sportifs adoptent ce régime pour bénéficier du bien-être gagné tel le regain d’énergie et de vitalité, avec une réduction des états dépressifs. Certes, il a des impacts sur l’humeur et la capacité cognitive.

Ce régime permet par ailleurs une perte de poids dans la mesure où la consommation de produits chimiques est bannie totalement de l’alimentation. Mais cela peut engendrer l’effet inverse en cas de laisser-aller. De plus, en l’absence de gluten, la digestion devient plus améliorée permettant ainsi d’obtenir un ventre plat. Manger de la nourriture sans gluten permet aussi d’avoir une peau douce avec un teint éclatant.

Il est à préciser que ce sont les bénéfices apportés par cette protéine sur la santé qui est la plus considérée. Elle réduit de manière plus significative les troubles digestifs comme les maux de ventre, les ballonnements et les diarrhées. Par conséquent, l’état de fatigue est fortement réduit. Grâce à ce régime également, la rétention d’eau diminue. Enfin et pas des moindres, il renforce le système immunitaire, augmentant ainsi la capacité de résister à diverses maladies comme les troubles articulaires et rhumatismaux.

Quelques idées de plat sans gluten

Les aliments sans gluten sont nombreux et peuvent très bien prendre la place de cette protéine. D’autres grains et céréales apportent en effet les nutriments nécessaires et sont aussi plus délicieux comme le riz, le maïs et les pommes de terre. Puisque les nourritures vendues en magasin contiennent en général du gluten, il est préférable de se mettre au fourneau pour concocter de bons plats faits maison. L’important est de privilégier fruits, légumes et huiles végétales.

Il faut manger trois repas par jour. À chaque petit déjeuner par exemple, les boissons chaudes comme le thé, café, infusion ou chicorée sans sucre sont recommandés, accompagné de pain de préférence fait maison avec un peu de beurre. Ajouté à cela, un œuf à la coque ou des noix de cajou. Et pour couronner le tout, un fruit.

Pour le déjeuner, il est important de privilégier les légumes en créant par exemple des crudités comme les carottes râpées avec vinaigrettes. Comme plat de résistance, un peu de viande et de haricot rouges ou encore du bœuf bourguignon avec deux pommes de terre feront très bien l’affaire.

Au dessert, il est possible d’opter pour un fruit ou des pâtisseries comme la pomme au four. Enfin au diner, il est conseillé de manger léger pour une meilleure digestion. Ainsi, un œuf brouillé aux oignons rouges et champignons ou encore de la soupe à l’oignon accompagnée sont idéaux. Comme accompagnement du chou braisé et une tranche de jambon ou encore de la salade vert vinaigrette.

Plus d'actualités dans la même thématique